text.skipToContent text.skipToNavigation

Entre l’enfant et le vélo : une histoire d’habitudes

Un vélo est toujours un drôle de machine pour un enfant. Avant même de se lancer sur les pistes cyclables, l’enfant doit pouvoir l'apprivoiser afin d’appréhender sa taille et son poids. Et pour cela, le choix de la taille du vélo est primordial : il faut ainsi veiller à ce que le cycle soit parfaitement adapté à celle de votre bambin. Une fois ceci fait, il doit pouvoir comprendre que c’est lui qui maîtrise son vélo et pas l’inverse. Pour cela, demandez-lui de marcher à côté du cycle sur quelques mètres ; ou bien n’hésitez pas à lui apprendre à monter et descendre de vélo, ainsi qu’à le poser sur la béquille. Ces petites manœuvres lui permettront de mieux connaître son vélo et de créer des habitudes qui rendront ensuite l’apprentissage plus facile.

Comment apprendre l’équilibre ?

Plusieurs moyens existent pour permettre à votre enfant d’apprendre l’équilibre sur deux-roues. Tout d’abord, sachez que la familiarisation de l'enfant avec le vélo peut commencer très tôt, ce qui est toujours un atout pour la suite. Pour lui faire acquérir le sens de l’équilibre, vous pouvez vous servir d’une draisienne : des vélos sans pédales qui permettent à l’enfant de prendre conscience de son sens de l’équilibre sans risques. Au début, demandez-lui de s’asseoir sur la selle et de marcher en prenant de plus en plus de vitesse. Votre enfant doit ensuite éviter de mettre les pieds à terre et rester en suspension le plus longtemps possible. Il est important qu’il trouve son équilibre grâce au guidon et pas grâce à son corps. Pour cela, il faut apprendre à regarder droit devant soi.

Apprendre à démarrer

Ca y est, votre enfant tient en équilibre ? Apprenez-lui maintenant à démarrer son vélo. Et pour cela, à se servir des pédales. La base du pédalage est de réussir à allier une bonne coordination avec de la pratique et du temps. Commencez par apprendre à votre enfant à pédaler sur une petite pente, afin qu’il puisse placer ses pieds sans les regarder. Puis, pour démarrer, le plus efficace est de placer le vélo entre ses jambes avec une pédale en haut : il ne suffira plus que d’y poser son pied pour lancer le cycle. Ensuite, quand il a appris à démarrer, il faut lui apprendre à freiner : il est important qu’il sache utiliser simultanément les deux freins, l’avant et l’arrière.


Apprendre à tourner

Deuxième étape difficile, avant que votre enfant puisse se débrouiller seul : savoir tourner. Voici un exercice efficace pour lui apprendre à appréhender un virage : tracez sur le sol plusieurs repères sur une ligne droite et demandez-lui de slalomer entre eux, puis, arrivé au bout, de faire demi-tour. De manière générale, votre enfant doit pouvoir contourner l’obstacle, décider de la direction à prendre puis, en tenant fermement le guidon, faire le geste pour tourner, sans jamais oublier de diriger son regard vers où il veut aller.

Ne pas négliger la sécurité

Evidemment, votre enfant doit pouvoir être bien équipé : tout d’abord pour éviter les chocs, mais aussi pour lui donner confiance afin qu’il sache qu’il ne risque rien en tombant. Et cela est également rassurant pour les parents ! Pensez-donc à le munir d’un casque, de genouillères et de coudières. Il est aussi important que votre enfant sache bien regarder autour de lui et, pourquoi pas, si vous êtes en ville, qu’il apprenne à tendre le bras.

Les conseils du coach

Il n’y a pas de secret pour apprendre à faire du vélo : il faut être bien accompagné, il faut de la pratique et surtout, il faut s’amuser !