text.skipToContent text.skipToNavigation

Comment choisir son BMX ?

Quel BMX pour quelle utilisation ?

C’est la première question que vous devez vous poser : quel est l'usage que vous souhaitez faire de votre BMX ? Si vous êtes plutôt race, il faudra privilégier la vitesse et donc adapter vos équipements en conséquence. Ainsi, il faut savoir que les cadres des BMX privilégiant la vitesse sont plutôt longs, avec un seul développement. Vous êtes plutôt freestyle ? En général, que ce soit en street, en dirt ou en trail, il faudra aller chercher de la stabilité et de la maniabilité avec des cadres courts. Vous n’avez pas envie de choisir ? Pas de soucis : la plupart des modèles de BMX sont polyvalents.

Choisir un BMX selon votre niveau

C’est la deuxième question que vous devez vous poser au moment de choisir votre BMX : quel est votre niveau ? Si vous êtes plutôt novice, il est conseillé de prendre un vélo complet et polyvalent, dont vous pourrez ensuite remplacer les pièces particulières selon vos progrès et vos préférences. Grâce à leurs plus grandes roues et des cadres plus souples, vous obtiendrez le meilleur équilibre entre confort et plaisir. Si vous êtes déjà un peu plus pro, vous pouvez vous diriger sans problème vers les modèles plus experts.

Quelle taille pour votre BMX ?

Tout dépend, forcément, de votre taille. Mais pas seulement. Il faut savoir que pour mesurer un BMX, plusieurs éléments sont pris en compte : la longueur du top tube, le degré de l’angle de direction et le degré de l’angle de tige de selle. Selon votre pratique, vous pourrez faire votre choix. Ainsi, il est bon de savoir que plus le top tube est grand, plus le confort et la stabilité sont au rendez-vous. Si vous êtes plutôt dans le freestyle street, on cherchera d’abord la maniabilité en optant pour un petit top tube.


Quel équipement choisir ?

Les équipements liés au BMX ne sont pas forcément évidents à choisir, surtout quand on est débutant. Entre cadre acier, cadre aluminium, pegs, rotor et pédalier, il est facile de se perdre rapidement. En général, on recommande le cadre en acier pour le freestyle, notamment en street : sa grande robustesse permet une meilleure maniabilité et plus de plaisir dans un environnement plus risqué. Le cadre en aluminium est plus efficace en race, où sa légèreté permet de belles accélérations. En race toujours, on choisira plutôt un pédalier trois pièces, tandis qu’en freestyle, les pegs (repose-pieds) permettent de prendre des appuis insoupçonnés.

Quel budget pour votre BMX ?

Nakamura propose 3 gammes de BMX qui s’adaptent à différents budgets. Selon votre niveau de pratique et vos envies, votre choix se portera sur une gamme plutôt experte ou sur une gamme polyvalente, celle-ci permettant une utilisation sportive mais confortable. Bien sûr, le design et la couleur sont aussi des éléments à prendre en compte : après tout, le BMX est aussi une affaire de style !

Les conseils du coach

Il ne faut pas oublier que le BMX est un sport à risques quand il est pratiqué sur surface dure. Il vaut donc mieux éviter de faire l’impasse sur les protections individuelles telles que le casque, un pantalon rembourré, de bonnes chaussures s’adaptant à vos pédales, des gants et autres genouillères ou coudières.