text.skipToContent text.skipToNavigation

Quel vélo électrique pour quelle pratique ?

Le vélo électrique, encore peu connu il y a quelques années, est aujourd’hui de plus en plus commun dans les villes et même parfois à la campagne. Les modèles sont donc de plus en plus nombreux et pour bien choisir le vélo correspondant à vos besoins, il faut d’abord déterminer ces derniers. Car si certaines caractéristiques restent immuables, comme la vitesse limitée à 25 km/h, tous les vélos électriques ne sont pas les mêmes. Il existe ainsi des modèles proches du VTC, qui, légers et maniables tout en restant sportifs, sont un choix idéal pour les déplacements urbains. Un autre modèle très prisé est le vélo électrique hollandais qui offre une assise très droite, soulageant le dos, et permet une grande visibilité. Les plus sportifs pourront aussi trouver leur bonheur avec les VTT électriques.

Quelle place pour le moteur ?

Quel que soit le modèle que vous choisirez, il vous faudra décider de la place du moteur : en effet, selon son emplacement sur le vélo, les sensations seront très différentes. Plusieurs possibilités existent aujourd’hui : la plus classique reste celle du moteur placé dans la roue avant. Système le moins coûteux, il est aussi très efficace et assez confortable car linéaire : vous ne sentirez donc pas d’à-coups entre deux coups de pédales. Le moteur peut aussi être placé dans la roue arrière, pour des sensations similaires. Enfin, le moteur peut aussi être placé dans le pédalier : celui-ci, moins linéaire que le précédent, permet d’obtenir une sensation proche d’un vélo classique.

Quel système d’assistance ?

Il existe deux modèles de système d’assistance. Le premier est un système dit « tout ou rien » : grâce à un capteur, le vélo détecte les moments où vous pédalez et ceux où vous ne pédalez pas. Ainsi, lorsque vous mettez un coup de pédale, le moteur s’allume puis reste à un niveau constant, quel que soit l’intensité de votre pédalage. L’autre système fonctionne proportionnellement à la pression exercée sur les pédales : le vélo ajuste son moteur en fonction de votre pédalage. Plus haut de gamme, ce système est aussi plus efficace et plus agréable à l’usage.


L’autonomie du vélo électrique ?

Le vélo électrique fonctionne sur batterie, de deux types : celles au lithium et celles au plomb. Les secondes sont en général les moins chères, mais sont moins résistantes. Concernant l’autonomie, les vélos classiques peuvent faire entre 25 et 70 km avant de voir leur batterie déchargée. Si vous utilisez votre vélo pour de longues balades le week-end, préférez donc une grande autonomie. Enfin, une batterie moyenne rechargeable pourra faire 500 cycles déchargement/rechargement.

Quel budget pour un vélo électrique ?

Un modèle de bonne qualité coûtera en moyenne entre 700 et 1600 €, même si certains modèles, équipés avec le haut de gamme, pourront atteindre les 3 000 €. Par ailleurs, le coût d’entretien du vélo est très bas.

Les conseils du coach

Le vélo électrique ne doit pas empêcher d’être prudent. Aussi, pensez à porter un casque ainsi que des bandes réfléchissantes aux bras la nuit.